GNL Zamba lance le puissant «The Spear»

GNL Zamba, alias Ernest Tulye Nsimbi Lupiazitta Zamba, a sorti un nouvel album, intitulé La lance il n’y a pas longtemps.

Parlant du titre de l’album – La lance – GNL Zamba partage: «La lance est la manière dont les Africains transmettent l’héritage et la responsabilité aux héritiers du trône.»

Gagnant d’une longue liste de prix, GNL Zamba est connu comme le roi du flow de Luga et le père du hip-hop ougandais. Depuis la sortie de son premier album en 2009, GNL Zamba s’est produit dans des spectacles SRO en Afrique et au Festival SXSW, en plus de jouer dans des salles prestigieuses telles que The Smithsonian à Washington, D.C. et le Fowler de l’UCLA.

Décrivant La lance, GNL Zamba le compare à « une conversation entre Fela Kuti, Malcolm X, Tupac, Jimmy Hendrix, Bob Marley, Mandela, Marcus Garvey, ma grand-mère, une ancienne maure et Mansa Musa. »

Il poursuit en expliquant:

«Les gens se réveillent à quelque chose. Les gens aspirent à plus de connexion, plus d’amour, d’égalité et de sagesse. Beaucoup se rendent compte maintenant que ce dont vous avez réellement besoin, ce sont des relations et une communauté prospères pour rester fonctionnellement sains d’esprit. Nous demandons: Sommes-nous juste des outils d’exploration de données, ou où tout cela va-t-il? Nous recherchons un niveau de conscience qui nous améliore en tant qu’êtres humains. Il est temps de revenir là où tout a commencé. « 

Embrassant 11 pistes, La lance commence par «Africa», ouverture lancinante d’Afrobeats, suivie de l’entrée de guitares grondantes surmontées d’accents de synthé lumineux. Des voix puissantes imprègnent les paroles d’un flux hip-hop serré.

Les points d’entrée incluent «No Borders», qui mélange une ligne de basse caverneuse chevauchant des Afrobeats syncopés. Des notes de reggae donnent à cet air des saveurs tropicales, soulignées par des cuivres brillants et bruyants. La fusion de l’énergie du rock alternatif avec le poids du hip-hop imprègne la musique d’une dynamique contagieuse.

«Wake The Fuck Up» offre une coloration spectrale sur une ligne de basse épaisse et grondante surmontée de textures étincelantes imprégnant la mélodie de surfaces psychédéliques. Le flux de mots parlés de GNL Zamba injecte les paroles avec une intensité palpable.

«Who Got The Power» voyage sur des guitares épaisses et granuleuses soutenues par des percussions croustillantes et croustillantes. Alors que «Zamba the Great» présente des teintes de piano énervées et scintillantes juxtaposées à une basse lourde et musclée. Le flux roulant, presque crachant, frappant imprègne les rimes d’une pression viscérale.

Avec La lance, GNL Zamba l’illumine avec des paysages sonores tempétueux, poussant des couches vicieuses et brutales de flux tangible de Luga.

Suivez GNL Zamba sur Facebook | Twitter | Instagram | Spotify

GNL Zamba lance le puissant «The Spear» a été modifié pour la dernière fois: 12 décembre 2020 par Randall Radic

Leave a Reply