Sundogs publie Irresistible « The Code »

Basée à Seattle, la tenue de rock classique / jazz / fusion Sundogs a récemment sorti son troisième album, intitulé Le code, enregistré au Magellan Studios à Seattle.

Le noyau de Sundogs est composé de Stan Snow et Jed Moffit, ainsi que de l’aide de musiciens talentueux comme Alan White, Ben Smith, Mike Stone, Jazmin Candia, Eric Patterson, Javier Gonzalez, et des compétences d’ingénierie, de mixage et de maîtrise de Don Gunn.

La genèse de Sundog a eu lieu à Fremont, en Californie, où Snow et Moffitt ont grandi en écoutant Miles Davis, Pink Floyd, Led Zeppelin, Bob Marley, Tom Petty, Steely Dan, Randy Newman, Leonard Cohen, Jackson Browne, Peter Gabriel, Bob Dylan, et The Who.

Le jeu de guitare de Stan Snow a été façonné par un certain nombre de guitaristes, dont Robben Ford, Larry Carlton, Michael Hedges, Jimmy Page, Jeff Beck, Pat Metheny, Steve Morse, Lee Ritenour, Steve Howe, Carlos Santana, Chuck Berry, BB King, et Eric Clapton.

De son côté, le jeu au clavier de Jed Moffitt a été influencé par Bill Evans, Bruce Hornsby, Keith Jarrett, McCoy Tyner, Oscar Peterson, Lyle Mays, Bud Powell, Herbie Hancock, Chick Corea, Brad Mehldau, Larry Goldings, Benmont Tench et Roy Bittan.

Selon les deux artistes, ils écrivent une musique qui leur plaît. «Si cela nous semble bon et que nous aimons écouter encore et encore, c’est la force motrice dans la façon dont nous écrivons, arrangons, produisons et enregistrons. Nous le faisons pour la pure joie. »

Avec 12 pistes, Le code commence par «I Want It Now», ouvrant sur une mélodie de type Who qui rappelle Quadrophénie. Des guitares flamboyantes et un piano résonnant et étincelant remplissent la mélodie de couches de couleurs et d’énergie.

Les points d’entrée incluent «Pick It Up», qui évoque de délicieux souvenirs de Leonard Cohen, avec ses tonalités fraîches à saveur jazz / piano-rock sur des impulsions rythmiques avant-gardistes. « In The Night of The Light » mélange des couleurs scintillantes de Steely Dan avec des notes de Jackson Browne, mais la chanson offre une originalité innovante qui lui est propre. Cette piste est un favori personnel en raison de son débit succulent et de ses textures ondulantes.

Une autre excellente piste est la piste titre, exsudant des teintes de piano-rock étincelantes et basses, ainsi que des teintes de Steely Dan. Le travail de guitare sur cette chanson est superbe, démontrant la virtuosité de Snow à produire des morceaux de diamant.

Sur Le code, Les Sundogs génèrent des harmoniques insaisissables qui forment des vers d’oreille que les auditeurs ne peuvent pas résister, simplement parce qu’ils sont si séduisants.

Suivez le site Web de Sundogs | Facebook | Spotify

La

Sundogs publie Irresistible « The Code » Dernière modification: 14 juin 2020 par Randall Radic

Leave a Reply